Accueil du site > A la une > CSNE : réunion publique de (...)

CSNE : réunion publique de présentation des ports intérieurs aux habitants

Contenu de la page : CSNE : réunion publique de présentation des ports intérieurs aux habitants

Actuellement en phase d’étude et de concertation, la Région Hauts-de-France et ses partenaires organisent des réunions publiques ouvertes à tous pour présenter les quatre ports intérieurs du futur canal Seine-Nord. Les habitants et les acteurs locaux sont invités à venir échanger sur les enjeux du port intérieur du futur canal le 23 novembre à Noyon.

Un chantier titanesque, 6 000 embauches pour le réaliser et les premiers bateaux attendus pour 2028… Le canal Seine Nord-Europe est une chance historique pour le développement de notre région et l’économie de notre pays. Ce projet bénéficie d’un financement européen à hauteur de 50 %.

L’activité du canal, qui reliera enfin le réseau fluvial Seine-Escaut à l’Europe du Nord, sera également portée par les quatre ports intérieurs - un tous les 25 kilomètres- prévus le long du tracé. Reliés au rail pour deux d’entre eux et à la route, véritables "hubs " logistiques et nouveaux points d’attractivité de notre territoire, ils sont le cœur battant de la future activité du canal en Hauts-de-France, avec très peu d’émission de carbone. Construits selon des principes de haute qualité environnementale, ils bénéficieront aux principales filières utilisatrices du transport fluvial : céréales, agro-industries, matériaux de construction et granulats, conteneurs, chimie et déchets.

Implantés dans la Somme, à Nesle et à Péronne, dans l’Oise, sur le secteur de Noyon et entre le Nord et le Pas-de-Calais sur le secteur de Marquion-Cambrai, ces infrastructures font actuellement l’objet d’études pilotées par la Région Hauts-de-France, qui porte le projet et en assure la maîtrise d’ouvrage en partenariat avec les communautés de communes dont celle du Pays noyonnais et d’agglomération.

Brochure sur les ports intérieurs-JPEG-241.9 ko
Brochure sur les ports intérieurs

L’objectif de ces réunions publiques est de présenter le projet, ses enjeux, les retombées concrètes qui sont attendues, notamment en termes d’emplois et d’activité économique.

Pour rappel, la rencontre sur le secteur de Noyon est prévue le mardi 23 novembre à 18 heures au sein de l’auditorium du campus Inovia.

« Ils bénéficieront aux principales filières utilisatrices du transport fluvial que sont les céréales, agro-industries, matériaux de construction et granulats, conteneurs, chimie et déchets. Ils sont connectés au réseau routier ou ferroviaire », précise la Région.

« Ces ports intérieurs permettront d’être au service de la transition écologique, en reportant une part importante du transport de marchandise de la route vers le fluvial  », assure l’instance régionale.